Le spectateur se retrouve au centre d’une installation, orchestrée par des séquences issues de films d’horreur. La position du spectateur est telle, qu’il est directement confronté à ses angoisses les plus intimes, sans aucune échapatoire possible.